« Eh oui ! Eh Oui ! C’est formidable ! Ils l’ont fait ! Le Sénégal se hisse au tableau des records de moisissure d’hommes politiques sous les intempéries et l’usure de la course au Pouvoir… »
Mugabe doit bien rire.

Lui s’y accroche avec la dernière vigueur de ses vieux bras pour y mourir, d’autres ont été « décrochés » tels Mobutu pour aller mourir ailleurs quand d’autres sont rappelés (où reviennent…[ou les deux, je ne sais même plus] ) pour « mourir » au Pouvoir. 

Les Uns émargent aux listes de paiement d’une maigre pension de retraite, Un Autre va trôner en tête d’une liste en vue de législatives. Au-dessus des noms de ceux qui avaient battu, avec insuccès, campagne pour lui en 2012.
Apparemment du côté des « cordons Bleus », on croit dur comme Wade que c’est avec les vieilles marmites qu’on mitonne les bonnes sauces… (piquantes pour le contribuable). 
C’est « statistiquement » une honte pour un Pays où la moyenne d’âge frise à peine 23 ans qu’on « ose » ne pas oser un rajeunissement, qu’on pose les perpétuels recyclés comme éternels représentants et que, de surcroît, on expose comme argument que les « Jeunots » sont incapables de faire ce que « Guorgui**» a fait au Pouvoir.
Je crois les comprendre… Quoi de mieux sûr que de se réfugier derrière un pan du Boubou de Grand-père quand Tante « Débâcle électorale », Coquine « Incompétence », Inquisiteur « Audit » ou Méchante « Dame-Justice » vous poursuivent ? 
Et pis, en Afrique, selon l’adage, une Personnalité politique qui prend sa retraite, c’est une bibliothèque de ruses/farces politiques qui s’envole vers l’Europe… 
Bon oui, j’avoue que j’ai pris le malin plaisir de l’inventer…
Cependant, si ces libéraux sont en manque d’alternative puisque ne pouvant l’incarner, leur mal est tout autant symbolique de la sclérose de tout un establishment politique. 
Près de 60 ans que le « PeuplInstituteur » assigne  le même « exercice » du Pouvoir a la même « classe » politique. Sans solution valable ni même preuve d’imagination de la part des petits lambins mordillant craies après craies devant leur ardoise pleine de gribouillis, faussement frileux car très prompts à dévaliser la boîte à fournitures du pauvre enseignant. 
Puisque presqu’aucun de ces « écoliers » n’est assez brillant c’est donc au(x) plus anciens de (re)tenter le coup de la sempiternelle mauvaise réponse aux aspirations légitimes d’une Société. Mais tout ira pour le mieux tant que ses plaintes sur leur nullité ne franchiront pas le seuil de la « DirÉlection ». 
Au final, on reprochait à la dernière Législature, « la plus nulle » comme disait l’autre, de ne jamais initier de projets de Lois, la campagne pour intégrer celle qui s’annonce sera peut-être l’occasion de décliner les projets… de libération de « prisonniers » exilés et la remise en vigueur des « commissions d’en-quête de légitimité ». 
Jusqu’où ira (ont)-t-il(s) ? 
Ayant déjà franchi le pas. Nul doute que le PDS et ses alliés vont le brandir comme «porte-drapeau bleu » autant qu’il brandira ses bras ridés pour haranguer des foules plus que permissives.
Nos vieux Hommes d’affaires politiques n’ont pas que des comportements impulsifs de Monarques qu’on tolère à nos parents ployant sous le poids de l’âge, ils nous gouverneront (règneront) tant qu’ils vivront et le voudront (et que nous le leur permettrons): ils sont ROIS.
 
*« Les Hommes âgés sont des Rois »
**Le Vieux
Publicités

Votre opinion nous intéresse, laissez un commentaire à cet article