Macky Sall, candidat déclaré à la Présidence a affirmé lors de la cérémonie d’investiture organisée par la coalition Benno Bokk Yaakaar au Dakar Arena que le taux de croissance du Sénégal est passé de 1,7% en 2012 à 6,8% en 2017.
Qu’en est-il ?

« Notre économie a renoué avec un cycle de croissance forte grâce à nos efforts et à la discipline dans la gestion des affaires publiques. De 1,7% en 2012 le taux de croissance a dépassé 6,8% en 2017 »  a affirmé Macky Sall.

Pour l’année 2012, ce n’est pas ce que révèlent les données économiques de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie concernant le taux de croissance économique calculé en pourcentage de progression du PIB.

En effet il est indiqué dans les comptes économiques de 2012 que la croissance économique du Sénégal s’établissait à 3,4% avec un PIB nominal de 7 172 milliards FCFA contre 6 782 milliards FCFA en 2011.
Les données publiées sur le site de la Banque Mondiale font ressortir cette croissance à 4,4% alors que le Fonds Monétaire International indique sur son site qu’il s’établit à 3,5% en 2012.

Cette dernière Institution assurait dans un de ses communiqués en Octobre 2011 qu’avec les ressorts internes de la croissance pouvant faire face à un environnement extérieur moins porteur qu’escompté, la croissance du PIB réel « pouvait atteindre 4,4 % de croissance en 2012, contre 4 % en 2011 ».

Par ailleurs, dans la loi de finances de l’année 2012 votée sous le régime de Adoulaye Wade, il était projeté une croissance de l’ordre de 4,4% le résultat aura été moins exact mais reste le double de ce qui a été affirmé par Macky Sall.

Publicités

Votre opinion nous intéresse, laissez un commentaire à cet article